4472672_3_475a_l-union-europeenne-reclame-aux-autorites_c6ff45ea49a2775f2954ced9a2ad2588

L'Union européenne réclame aux autorités israéliennes de mettre en place un système pour distinguer les produits originaires des colonies considérées comme illégales en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Nous pouvons déjà éliminer des étals de nos magasins les produits des colonies : Sodastrem (Soda Club : Appareil à gazéifier l'eau et sirops), Ahava (cosmétiques distribués par Séphora), Achva (patisserie, bonbons) , Ramat Hagolancellars (vins), Beigel &Beigel (Patisserie Bretzels, ...), Capterpilar, HP company, Keter Plastic, Mei Zurim (purificateur d'eau), Eden Springs (eau minéarale), et sans compter tous les produits agricoles dont les poulets ci-dessous. 

Nous n'utilisons pas assez les dispositifs juridiques européens. A nous de boycotter ! Boycotter tous les produits d'Israël, parce que la colonisation illégale est un système d'Etat, boycotter les produits des colonies à plus forte raison.

Israël va arrêter d'exporter vers l'Europe les volailles élevées dans les colonies

(photo). | AFP/AHMAD GHARABLI  Article lemonde.fr

Israël va cesser d'exporter vers l'Union européenne, à partir du 1er septembre, des volailles et produits laitiers originaires des colonies en accord avec des directives européennes, ont rapporté des responsables israéliens et européen dimanche 17 août.

En accord avec de précédentes décisions, l'Union européenne ne reconnaît plus l'autorité des services d'inspection vétérinaire israéliens pour approuver l'exportation de volailles et de [produits laitiers] issus de colonies », a affirmé un responsable européen à l'Agence France-Presse. Les directives prises en ce sens par la Commission européenne en février s'appliquent aux colonies et zones industrielles produisant de la volaille et des produits laitiers à Jérusalem-Est, dans le Golan et en Cisjordanie, la communauté internationale considérant comme illégales les colonies érigées en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est annexée.

Ce responsable a précisé que l'UE demandait à Israël de mettre en place un système pour identifier l'origine des produits, afin de distinguer ceux originaires des colonies, et les autres. « Si cela est fait, les exportations de volailles et produits laitiers depuis Israël ne seront pas impactées », a-t-il estimé.