Le soutien à Israël un Etat colonisaliste et raciste n'est pas rock n roll. Roger Waters et Nick Mason de Pink Floyd ont appelé les Rolling Stones à annuler le concert et au boycott culturel d'Israël.

Roger Waters et Nick Mason les membres de Pink Floyd ont appelé au boycott culturel d’Israël. Dans une lettre ouverte aux Rolling Stones, ils leur demandent de ne pas jouer à Tel-Aviv en juin, pour ne pas participer à l’apartheid. Non Stop People vous en dit plus.

Ce weekend, les membres du groupe Pink Floyd, Roger Waters et Nick Mason, ont lancé un appel aux Rolling Stones. Ces derniers, qui avaient annulé leur tournée en Australie suite au décès de L’Wren Scott, reprendront le chemin des scènes pour rencontrer une énième fois leur public. Si les Rolling Stones passeront par le Stade de France, ils iront également en Israël pour jouer à Tel-Aviv. Une nouvelle qu’il n’a pas plu aux membres des Pink Floyd. Roger Waters et Nick Mason ont écrit une lettre ouverte aux Rolling Stones publiée sur le site Salon.

« Alors que les Rolling Stones joueront leur première concert en Israël, et ce à un moment crucial dans la lutte mondiale pour la liberté des Palestiniens et l’égalité des droits, nous, les deux fondateurs encore vivants de Pink Floyd, avons rejoint l’appel au boycott, au désinvestissement et aux sanctions (BDS), un mouvement mondial non-violent lancé en 2005 et en plein renforcement, à l’initiative de la société civile palestinienne pour mettre fin à l’occupation israélienne, à la discrimination raciale et au déni des droits fondamentaux des Palestiniens. Jouer maintenant en Israël est l’équivalent moral de jouer à Sun City au pire de l’apartheid sud-africain. Indépendamment de vos intentions, franchir cette ligne rouge aide la propagande du gouvernement israélien dans ses tentatives de blanchir les politiques de son régime, injuste et raciste. Si vous n’avez pas joué à Sun City, dans le passé, comme vous les Rolling Stones avez refusé de le faire, alors vous ne devez pas jouer à Tel-Aviv tant que la liberté et l’égalité des droits pour tous ne règneront » ont écrit Roger Waters et Nick Mason.

La lettre ouverte des Pink Floyd a été largement diffusé dans les médias américains, notamment dans le New York Daily News et le Washington Post. Le message a également été partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux mais a également suscité un bon nombre de réactions très violentes envers Roger Waters, qui l’avait partagé sur son Facebook, et contre les Palestiniens. Ce n’est pas la première fois que Roger Waters s’engage dans le boycott culturel d’Israël. Il avait notamment expliqué sa prise de position dans une lettre adressée à « sa famille du Rock and Roll » en 2013.

Par Non Stop People TV