Communiqué Procès en appel des 12 militants du collectif Boycott 68

Les douze militants mulhousiens poursuivis pour avoir appelé au boycott des produits exportés par Israël dans le cadre de la campagne BDS ( Boycott, Désinvestissement, Sanctions) lancée par les Palestiniens, ont été relaxés par le tribunal correctionnel de Mulhouse le 15 décembre 2011. Ce résultat confirme qu'il n'est pas illégal de critiquer l'Etat d'Israël et d'agir pour faire cesser sa politique criminelle contre le peuple palestinien qui perdure en toute impunité depuis plus de soixante trois ans. Leur liberté d'expression et leur action de citoyens engagés pour la justice ne peuvent en aucun cas être assimilées à l'antisémitisme. Le Procureur général a fait appel de la relaxe et le procès aura lieu mercredi 19 septembre à 14H00 à la Cour d’appel de Colmar. Mme Alliot-Marie s’étant permise dans une circulaire, de bafouer l’indépendance de la justice, en ordonnant à tous les parquets d’engager des procédures et de condamner les femmes et les hommes qui appellent au boycott des produits israéliens — et de ces seuls produits !!—, d’autres procès sont pendants dans différentes villes. Nous espérons que Mme Christiane Taubira, nouvelle Ministre de la Justice, fera annuler cette incroyable circulaire de Michèle Alliot-Marie, qualifiée par le Syndicat de la Magistrature d’"attentat judiciaire". En attendant, nous appelons à un rassemblement de soutien devant le Tribunal à partir de 13H, 9 avenue Raymond Poincaré à Colmar.